Étude de la transformation du plomb et de son interaction avec les autres matériaux lors de l’incendie

Résumé
 

Une partie du plomb fondu de la couverture s’est aérosolisé et a rejoint le nuage de fumée avant de se redéposer au sol. Des billes de plomb de tailles variables (nanométriques à micrométriques) ont été observées. Leur composition complexe (oxyde de plomb + plomb métal) est en cours de caractérisation. L’interaction du plomb fondu avec d’autres matériaux inorganiques constitutifs de l’édifice (métal, verre, pierre) a engendré la formation de composés plombifères aux couleurs et morphologies variées dont nous avons déjà identifié la nature et la composition, afin de mieux comprendre les processus de dépollution de l’édifice.

Date de démarrage

2019

Soutien financier

DIM-MAP

Participants

LRMH