Séminaire en ligne “Digital technologies in the Notre-dame de Paris Scientific Project” – vidéos en ligne

Un séminaire en ligne a eu lieu vendredi 15 octobre autour des actions menées dans le cadre du groupe de travail “Données numériques” : “Digital technologies in the Notre-dame de Paris Scientific Project”.

Cet événement était co-organisé par le département de l’architecture (Federico II University of Naples), le centre de recherche Interdépartemental Urban/Eco (Federico II Université de Naples), le CNRS et le Ministère de la Culture, sous le patronage de l’UID (Unione Italiana Disegno).

Présentations vidéos

Livio de Luca (MAP)
Introduction to the Notre-Dame Scientific Project

A digital ecosystem for the multidisciplinary study

Ariane Néroulidis (MAP)
A community website for the members of the Notre-Dame Scientific Project

Olivier Malavergne (LRMH)
Documentary Processing of Images for the Notre-Dame Scientific Project

Sarah Tournon (ARCHEOVISION)
A database for the collaborative documentation of the digital data for the Notre-Dame Scientific Project

In situ acquistion after the fire

Renato Saleri (MAP)
Multi-temporal photogrammetry acquisition of the vaults of the Notre-Dame with aid of a Cable Cam

Anthony Pamart (MAP)
A lightweight and versatile photogrammetric set-up for emergency fast digitization of fragments from the collapsed oculus

3D spatialization, annotation and reconstruction

Roxane Roussel (MAP)
Condition report of Notre-Dame after the fire through a reality-based annotation platform

Kévin Jacquot (MAP)
Collection and integration of documentary resources for the digital reconstruction of the forest

Antoine Gros (MAP)
Spatio-temporal location of collapsed vault’s ribstones of Notre-Dame

Marco Callieri (ISTI-CNR)
3D Web tools for the digitized vault’s ribstones

Violette Abergel (MAP)
Visualisation of spatio-temporal data for the Notre-Dame Scientific Project

Bar des Sciences “Reconstruire Notre-Dame de Paris : un défi !”

Le 6 octobre à 19h30, le Bar des Sciences organise un débat sur la thématique de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, avec comme invités Philippe Dillman, directeur de recherche à l’Institut de recherche sur les archéomatériaux, un des coordinateurs du Chantier scientifique et Livio de Luca, directeur de l’UMR MAP et coordinateur du groupe de travail “données numériques”.

Animations du groupe de travail “données numériques” pour les Journées européennes du patrimoine 2021

Au programme des animations proposées par le groupe de travail “données numériques”, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, les 18 et 19 septembre sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Reconstruisez l’arc doubleau de la nef de la cathédrale, à partir d’une maquette imprimée en 3D

Atelier de remontage à blanc de l’arc doubleau – tout le week-end de 10h à 18h

Découvrez les secrets des claveaux de l’arc doubleau de la cathédrale à travers les outils de l’écosystème numérique n-dame (ArcheoGRID, OpenTheso, Viewer3D)

Les métiers de la recherche – dimanche de 10h à 14h


Reconstituez les éléments de la charpente disparue de la cathédrale, à l’aide d’un jeu en réalité augmentée

Les métiers de la recherche – dimanche de 10h à 14h

Immergez-vous dans la charpente disparue de la cathédrale, à travers une vidéo 360°

Les métiers de la recherche – dimanche de 10h à 14h

Journées européennes du patrimoine 2021 – Rebâtir Notre-Dame de Paris – Village des métiers

À l’occasion de la 38ème édition des Journées européennes du patrimoine, les 18 et 19 septembre 2021, l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris organise un village des métiers sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris, autour du chantier de sécurisation et de consolidation de la cathédrale.

Au programme de ce week-end : démonstrations, ateliers, rencontres et conférences avec les différents corps de métier qui ont participé à la sécurisation et à la consolidation de Notre-Dame.

Au cœur du village des métiers, un parcours permettra au public d’aller à la rencontre :
– des métiers du gros œuvre (échafaudeurs, cordistes, charpentiers),
– des métiers d’art (restaurateurs de sculptures pierre et métal – chaudronniers-dinandiers, patineurs -, restaurateurs de peintures murales, facteurs d’orgues),
– des métiers de la maîtrise d’ouvrage (architectes, ingénieurs, juristes) et de la maîtrise d’œuvre (architectes en chef des monuments historiques, architectes du patrimoine),
– des métiers de la recherche (archéologues, chercheurs).

Les différents groupes de travail issus du Chantier Scientifique Notre-Dame de Paris présenteront leurs activités sur les créneaux horaires suivants :

Samedi 18 septembre
10h-14h : Groupe de travail métal et groupe de travail verre
14h-18h : Groupe de travail émotion et acoustique

Dimanche 19 septembre
10h-14h : Groupe de travail numérique et groupe de travail décor
14h-18h : Groupe de travail bois et groupe de travail pierre

Au sein du stand “les métiers de la recherche”, un espace sera consacré au métier de l’archéologue, animé par des membres de la DRAC-SRA et de l’INRAP.

Parallèlement, un atelier sera proposé sur le remontage à blanc de l’arc doubleau de la nef effondré, à partir d’une maquette ludo-pédagogique imprimée en 3D.

Webinaire le 19 mai : “La science au chevet de Notre-Dame”

Le 19 mai 2021, de 19h à 20h30, se tiendra un webinaire organisé par Le Pélerin, en partenariat avec La Croix et le Monde de la Bible.

Trois chercheurs issus du Chantier scientifique Notre-Dame de Paris seront interrogés :

  • Mylène Pardoen, archéologue du paysage sonore, ingénieure au CNRS, co-coordinatrice du groupe « Acoustique ».
  • Emmanuel Maurin, ingénieur responsable du pôle bois au Laboratoire de recherche des monuments historiques, membre du groupe « Bois ».
  • Maxime L’Héritier, maître de conférences en histoire médiévale à l’université Paris 8, coordinateur du groupe « Métal ».


    Le prix pour participer à cet événement virtuel est de 8€.

    Lien pour s’inscrire.


Conférence en ligne le 27 avril “Notre-Dame, le chantier du siècle”

Une conférence en ligne avec les acteurs du chantier est organisée le mardi 27 avril à 18h30 sous l’égide de l’Ambassade de France près le Saint-Siège, l’Institut français – Centre Saint-Louis, et en collaboration avec l’Établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Intervenants :

•    Elisabeth Beton Delègue, Ambassadrice de France près le Saint-Siège 
•    Général Jean-Louis Georgelin, représentant spécial du Président de la République française et président de l’Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris 
•    Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques, chargé de la cathédrale Notre-Dame de Paris
•    Père Gilles Drouin, prêtre du diocèse d’Evry – Corbeil-Essonnes, délégué de l’archevêque et directeur du projet d’aménagement de Notre-Dame de Paris
•    Livio de Luca, coordinateur du groupe de travail « données numériques » du chantier scientifique du CNRS et du ministère de la culture pour la restauration de Notre-Dame de Paris
•    Jonathan Truillet, directeur adjoint des opérations de l’Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris
•    Marco d’Amico, facteur d’orgue et chef de chantier de dépose du grand orgue

Modération :  


Mgr Patrick Valdrini, chanoine de la basilique du Latran, professeur émérite de l’université pontificale du Latran et Recteur émérite de l’Institut catholique de Paris.

Lien pour se connecter à la conférence en ligne.
Si problème avec le navigateur, insérer manuellement, le code Nº du webinaire : 935 7252 8729


Un cycle d’ateliers pratiques pour découvrir les outils de l’écosystème numérique n-dame

Le groupe de travail « données numérique » du chantier scientifique Notre-Dame de Paris organise un cycle d’ateliers pratiques, afin de découvrir les différents outils composant l’écosystème numérique n-dame. Ces ateliers s’adressent à tous les membres du chantier scientifique issus des différents groupes de travail et sont ouverts sur simple inscription.
Ils auront lieu tous les vendredis, de 14h00 à 15h30, à partir du 26 mars.

Le programme de ce cycle d’ateliers pratiques est le suivant : 

26 mars : Atelier sur le thésaurus Notre-Dame de Paris géré avec OpenTheso
Inscriptions ouvertes jusqu’au 24 mars

2 avril : Atelier sur le dépôt de données numériques via l’interface de dépôt Esmeralda et l’outil de stockage Huma-Num Box
Inscriptions ouvertes jusqu’au 31 mars

9 avril : Atelier sur la base de données documentaire collaborative Archeogrid 
Inscriptions ouvertes jusqu’au 7 avril.

23 avril : Atelier sur l’environnement de visualisation interactive des données 3D de Notre-Dame de Paris
Inscriptions ouvertes jusqu’au 21 avril.

30 avril : Atelier sur la plateforme d’annotation sémantique 3D pour la documentation collaborative d’objets patrimoniaux Aïoli
Inscriptions ouvertes jusqu’au 28 avril

7 mai : Atelier sur les fonctionnalités collaboratives du site notre-dame.science (annuaire des membres, profils, forum de discussion)
Inscriptions ouvertes jusqu’au 5 mai.

Au fur et à mesure de ces ateliers, des comptes utilisateurs pour accéder aux différents outils seront attribués, à la demande des membres du chantier scientifique.

Journée d’étude “Débris, vestiges et reliques” le 19 mars 2021 en visioconférence

© Image par 139904 de Pixabay

Soutenue par la Fondation des Sciences du Patrimoine, cette manifestation s’inscrit dans le GT Emotions/Mobilisations du chantier scientifique de Notre-Dame de Paris

Amorcé en octobre 2020 avec le soutien de la Fondation des Sciences du Patrimoine, le projet Débris, vestiges et reliques (les décombres de Notre-Dame de Paris, entre matérialités et sacralités) repose sur un dialogue entre historiens, juristes, historiens de l’art, archéologues et anthropologues. Le projet porte sur les statuts et traitements accordés aux débris de la charpente, de la flèche et des voûtes effondrées, en les comparant à la trajectoire d’autres éléments dont le sens a été modifié par la catastrophe : autel sinistré de Touret ; objets « martyrs » (tel le coq reliquaire porteur des traces de sa chute) ; objets « miraculés » (comme la Vierge du pilier ou la croix de Marc Couturier) ; trésor et reliques historiques de la cathédrale qui ont pu être évacués la nuit du drame.

À l’issue d’une première phase prospective, cette enquête montre que les trajectoires des vestiges et des trésors de la cathédrale ne sont pas tracées d’avance : ce sont bien les acteurs concernés par ce monument et ses histoires qui en infléchissent les devenirs possibles en sélectionnant ce qui fait sens au regard des méthodes et des ressources qu’ils mobilisent pour identifier ce qui, parmi les décombres, fait mémoire. Partant de ce constat, cette journée d’étude vise à (ré)examiner et redéployer les orientations initiales du projet à la lumière d’une démarche étroitement collaborative, pensée à l’image de la restauration de la cathédrale. Leur objectif est d’inviter les différents acteurs du chantier à engager un échange réflexif sur la manière dont ils vivent et interprètent leurs expériences matérielles de la cathédrale-en-chantier.

Que dire du sauvetage et des destins cultuels et patrimoniaux du trésor et des reliques de la cathédrale ? Comment et par qui les « débris » de la cathédrale sinistrée sont-ils constitués comme des « vestiges » ? Comment dire, raconter et réglementer les expériences matérielles d’un chantier d’exception ? Ces questions seront notamment abordées lors de quatre tables rondes réunissant les différents acteurs engagés dans et autour du chantier de sécurisation. Ces échanges, nourris de mises en perspective historiques et juridiques, s’adosseront à des images et des documents collectés lors de l’enquête. Ce sont là autant de perspectives pour comprendre comment l’incendie et la restauration de Notre-Dame de Paris réorganisent – à bas bruit comme à grand bruit – la relation entre la matérialité et la sacralité de l’édifice et de ses objets.

Comité d’organisation :
Nathalie Cerezales (Centre de recherche Histoire culturelle et sociale des arts) ; Dorothée Chaoui-Derieux (Service régional de l’archéologie de la direction régionale des affaires culturelles/Drac Île-de-France) ; Jean-Christophe Monferran (UMR 9022 “Héritages : Culture/s, Patrimoine/s, Création/s”, CNRS) ; Vincent Négri (Institut des sciences sociales du politique, CNRS), Yann Potin (Archives nationales) ; Gaspard Salatko (Fondation des Sciences du Patrimoine) ; Claudie Voisenat (UMR 9022 “Héritages : Culture/s, Patrimoine/s, Création/s”, CNRS/Ministère de la culture).

Contact : gaspard.salatko[at]gmail.com

Présentation de l’écosystème numérique n-Dame aux membres du chantier scientifique Notre-Dame

Le groupe de travail « données numérique » du chantier scientifique Notre-Dame de Paris organise le 5 mars prochain à une demi-journée de démonstrations en ligne, afin de présenter les différents outils composant l’écosystème numérique.  

Cette demi-journée s’adresse à tous les membres du chantier scientifique issus des différents groupes de travail et est ouverte sur simple inscription.

Le programme des sessions de présentation est le suivant :  

14h – 14h10 : Accueil des participants et courte introduction du groupe de travail “données numériques”  
14h10 – 14h20 : Présentation du site web notredame.science et ses fonctionnalités collaboratives (annuaire des membres, profils, forum de discussion)  
14h20 – 14h50 : Démonstration de l’interface de dépôt des données numérique du chantier scientifique Esmeralda  
14h50 – 15h20 : Démonstration du thésaurus Notre-Dame de Paris géré avec OpenTheso  
15h30 – 16h00 : Démonstration de la base de données documentaire collaborative Archeogrid   
16h00 – 16h30 : Démonstration de la plateforme d’annotation sémantique 3D pour la documentation collaborative d’objets patrimoniaux Aïoli  
16h30 – 17h00 : Démonstration du visualiseur interactif 3D NDV 

Lien vers le formulaire d’inscription.

Ces présentations seront enregistrées et mises à disposition sur le site pour les membres du chantier scientifique.
Un cycle d’ateliers pratiques pour chacun des outils de l’écosystème sera programmé dans les semaines à venir.

Colloque “Chantier scientifique Notre-Dame – état des lieux et perspectives”

L’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 a ouvert une nouvelle page de son histoire, certes douloureuse, mais représentant aussi un moment privilégié d’observation et d’étude du monument.

Le colloque « Chantier scientifique Notre-Dame – état des lieux et perspectives » se tiendra les  lundi 19 octobre et mardi 20 octobre à l’Institut National du Patrimoine, amphithéâtre Colbert, 2, rue Vivienne à Paris (75002).

En lien fort avec le Ministère de la Culture et ses institutions partenaires, (Universités, MNHN, CEA, INRAÉ, Inrap, etc.), le CNRS a fédéré ses forces sur plusieurs champs disciplinaires relevant de plus de la moitié de ses instituts et les compétences de ses laboratoires. Cette dynamique de recherche, qui s’inscrit dans l’Action transverse « Chantier scientifique Notre-Dame » de la MITI vise à donner naissance à plusieurs programmes de recherche offrant une opportunité unique de travailler sur un site d’étude globale, interdisciplinaire, diachronique et heuristique.

Coordination : Martine Regert et Philippe Dillmann pour le CNRS ; Aline Magnien et Pascal Liévaux pour le Ministère de la Culture.

>> télécharger le programme du colloque

>> lien vers vidéos du colloque