Reportage TF1 “Notre-Dame, le chantier en 3D”

L’équipe de TF1 a interrogé le 29 mars des membres l’équipe du groupe de travail “Données numériques” du Chantier scientifique Notre-Dame.

Le reportage expose différentes actions menées dans le cadre de ce groupe de travail, portant sur les claveaux de l’arc doubleau de la nef effondré : de leur numérisation (par la start-up Mercurio) à leur repérage spatio-temporel à travers l’environnement de visualisation 3D, en passant par leur impression 3D.

Il porte également sur le dispositif d’acquisition photogrammétrique  appelé  “cable-cam”, conçu et développé par le laboratoire MAP pour le relevé 3D de l’extrados des voûtes.

Enfin, il montre la restitution 3D des charpentes avant-incendie élaborée à partir de plusieurs ressources (dessins, photos, relevé scanner).

Un cycle d’ateliers pratiques pour découvrir les outils de l’écosystème numérique n-dame

Le groupe de travail « données numérique » du chantier scientifique Notre-Dame de Paris organise un cycle d’ateliers pratiques, afin de découvrir les différents outils composant l’écosystème numérique n-dame. Ces ateliers s’adressent à tous les membres du chantier scientifique issus des différents groupes de travail et sont ouverts sur simple inscription.
Ils auront lieu tous les vendredis, de 14h00 à 15h30, à partir du 26 mars.

Le programme de ce cycle d’ateliers pratiques est le suivant : 

26 mars : Atelier sur le thésaurus Notre-Dame de Paris géré avec OpenTheso
Inscriptions ouvertes jusqu’au 24 mars

2 avril : Atelier sur le dépôt de données numériques via l’interface de dépôt Esmeralda et l’outil de stockage Huma-Num Box
Inscriptions ouvertes jusqu’au 31 mars

9 avril : Atelier sur la base de données documentaire collaborative Archeogrid 
Inscriptions ouvertes jusqu’au 7 avril.

23 avril : Atelier sur l’environnement de visualisation interactive des données 3D de Notre-Dame de Paris
Inscriptions ouvertes jusqu’au 21 avril.

30 avril : Atelier sur la plateforme d’annotation sémantique 3D pour la documentation collaborative d’objets patrimoniaux Aïoli
Inscriptions ouvertes jusqu’au 28 avril

7 mai : Atelier sur les fonctionnalités collaboratives du site notre-dame.science (annuaire des membres, profils, forum de discussion)
Inscriptions ouvertes jusqu’au 5 mai.

Au fur et à mesure de ces ateliers, des comptes utilisateurs pour accéder aux différents outils seront attribués, à la demande des membres du chantier scientifique.

Journée d’étude “Débris, vestiges et reliques” le 19 mars 2021 en visioconférence

© Image par 139904 de Pixabay

Soutenue par la Fondation des Sciences du Patrimoine, cette manifestation s’inscrit dans le GT Emotions/Mobilisations du chantier scientifique de Notre-Dame de Paris

Amorcé en octobre 2020 avec le soutien de la Fondation des Sciences du Patrimoine, le projet Débris, vestiges et reliques (les décombres de Notre-Dame de Paris, entre matérialités et sacralités) repose sur un dialogue entre historiens, juristes, historiens de l’art, archéologues et anthropologues. Le projet porte sur les statuts et traitements accordés aux débris de la charpente, de la flèche et des voûtes effondrées, en les comparant à la trajectoire d’autres éléments dont le sens a été modifié par la catastrophe : autel sinistré de Touret ; objets « martyrs » (tel le coq reliquaire porteur des traces de sa chute) ; objets « miraculés » (comme la Vierge du pilier ou la croix de Marc Couturier) ; trésor et reliques historiques de la cathédrale qui ont pu être évacués la nuit du drame.

À l’issue d’une première phase prospective, cette enquête montre que les trajectoires des vestiges et des trésors de la cathédrale ne sont pas tracées d’avance : ce sont bien les acteurs concernés par ce monument et ses histoires qui en infléchissent les devenirs possibles en sélectionnant ce qui fait sens au regard des méthodes et des ressources qu’ils mobilisent pour identifier ce qui, parmi les décombres, fait mémoire. Partant de ce constat, cette journée d’étude vise à (ré)examiner et redéployer les orientations initiales du projet à la lumière d’une démarche étroitement collaborative, pensée à l’image de la restauration de la cathédrale. Leur objectif est d’inviter les différents acteurs du chantier à engager un échange réflexif sur la manière dont ils vivent et interprètent leurs expériences matérielles de la cathédrale-en-chantier.

Que dire du sauvetage et des destins cultuels et patrimoniaux du trésor et des reliques de la cathédrale ? Comment et par qui les « débris » de la cathédrale sinistrée sont-ils constitués comme des « vestiges » ? Comment dire, raconter et réglementer les expériences matérielles d’un chantier d’exception ? Ces questions seront notamment abordées lors de quatre tables rondes réunissant les différents acteurs engagés dans et autour du chantier de sécurisation. Ces échanges, nourris de mises en perspective historiques et juridiques, s’adosseront à des images et des documents collectés lors de l’enquête. Ce sont là autant de perspectives pour comprendre comment l’incendie et la restauration de Notre-Dame de Paris réorganisent – à bas bruit comme à grand bruit – la relation entre la matérialité et la sacralité de l’édifice et de ses objets.

Comité d’organisation :
Nathalie Cerezales (Centre de recherche Histoire culturelle et sociale des arts) ; Dorothée Chaoui-Derieux (Service régional de l’archéologie de la direction régionale des affaires culturelles/Drac Île-de-France) ; Jean-Christophe Monferran (UMR 9022 “Héritages : Culture/s, Patrimoine/s, Création/s”, CNRS) ; Vincent Négri (Institut des sciences sociales du politique, CNRS), Yann Potin (Archives nationales) ; Gaspard Salatko (Fondation des Sciences du Patrimoine) ; Claudie Voisenat (UMR 9022 “Héritages : Culture/s, Patrimoine/s, Création/s”, CNRS/Ministère de la culture).

Contact : gaspard.salatko[at]gmail.com

Une offre de contrat doctoral sur la classification automatique d’images photographiques

Une offre de doctorat est proposée dans le cadre du projet Clas-Ter (Classification automatique d’images photographiques pour le suivi spatio-temporel des chantiers de restauration), financée par la Fondation des Sciences du Patrimoine.

Profil du candidat :

S’agissant d’un sujet de thèse très interdisciplinaire, des candidatures sont attendues de plusieurs secteurs disciplinaires relevant de Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication avec, si possible, des expériences dans les applications numériques à la documentation du patrimoine.

Offre en français

Offre en anglais

Présentation de l’écosystème numérique n-Dame aux membres du chantier scientifique Notre-Dame

Le groupe de travail « données numérique » du chantier scientifique Notre-Dame de Paris organise le 5 mars prochain à une demi-journée de démonstrations en ligne, afin de présenter les différents outils composant l’écosystème numérique.  

Cette demi-journée s’adresse à tous les membres du chantier scientifique issus des différents groupes de travail et est ouverte sur simple inscription.

Le programme des sessions de présentation est le suivant :  

14h – 14h10 : Accueil des participants et courte introduction du groupe de travail “données numériques”  
14h10 – 14h20 : Présentation du site web notredame.science et ses fonctionnalités collaboratives (annuaire des membres, profils, forum de discussion)  
14h20 – 14h50 : Démonstration de l’interface de dépôt des données numérique du chantier scientifique Esmeralda  
14h50 – 15h20 : Démonstration du thésaurus Notre-Dame de Paris géré avec OpenTheso  
15h30 – 16h00 : Démonstration de la base de données documentaire collaborative Archeogrid   
16h00 – 16h30 : Démonstration de la plateforme d’annotation sémantique 3D pour la documentation collaborative d’objets patrimoniaux Aïoli  
16h30 – 17h00 : Démonstration du visualiseur interactif 3D NDV 

Lien vers le formulaire d’inscription.

Ces présentations seront enregistrées et mises à disposition sur le site pour les membres du chantier scientifique.
Un cycle d’ateliers pratiques pour chacun des outils de l’écosystème sera programmé dans les semaines à venir.

Un scanner 3D pour la numérisation des claveaux des voûtes effondrées

Un scanner 3D entièrement démontable et sur-mesure a été conçu par la start-up Mercurio pour la numérisation des claveaux des voûtes effondrées dans la cathédrale.

Ce dispositif sous forme de “yourte” est composé d’une structure avec 4 appareils photos et des bandes lumineuses LED pour un éclairage uniforme de l’objet et d’un plateau tournant au milieu, fixé sur des rails. Le lancement de la photogrammétrie est pilotable à distance via Raspberry.

Cette opération s’effectue dans le cadre du projet REPERAGE – Repérage spatio-temporel des claveaux des nervures des voûtes effondrées – soutenu par la Fondation des Sciences du Patrimoine.

L’intervention sur site a débuté le 16 novembre 2020 par le fondateur de la start-up Mercurio, Eloi Gattet, et se poursuivra durant une semaine.

Colloque “Chantier scientifique Notre-Dame – état des lieux et perspectives”

L’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 a ouvert une nouvelle page de son histoire, certes douloureuse, mais représentant aussi un moment privilégié d’observation et d’étude du monument.

Le colloque « Chantier scientifique Notre-Dame – état des lieux et perspectives » se tiendra les  lundi 19 octobre et mardi 20 octobre à l’Institut National du Patrimoine, amphithéâtre Colbert, 2, rue Vivienne à Paris (75002).

En lien fort avec le Ministère de la Culture et ses institutions partenaires, (Universités, MNHN, CEA, INRAÉ, Inrap, etc.), le CNRS a fédéré ses forces sur plusieurs champs disciplinaires relevant de plus de la moitié de ses instituts et les compétences de ses laboratoires. Cette dynamique de recherche, qui s’inscrit dans l’Action transverse « Chantier scientifique Notre-Dame » de la MITI vise à donner naissance à plusieurs programmes de recherche offrant une opportunité unique de travailler sur un site d’étude globale, interdisciplinaire, diachronique et heuristique.

Coordination : Martine Regert et Philippe Dillmann pour le CNRS ; Aline Magnien et Pascal Liévaux pour le Ministère de la Culture.

>> télécharger le programme du colloque

>> lien vers vidéos du colloque

Présentation du groupe de travail lors de la conférence FAIR Heritage

Le groupe de travail “données numériques” a été présenté lors de la conférence en ligne “FAIR Heritage: Digital Methods, Scholarly Editing and Tools for Cultural and Natural Heritage” organisée par le STUDIUM Loire Valley Institute for Advanced Studies et le consortium MASA, les 17-18-19 juin 2020.

Dans la session consacrée aux services de données numériques pour le patrimoine, Livio de Luca a présenté la future plateforme de centralisation de données : “A digital ecosystem to document, in space and time, the restoration of Notre-Dame de Paris”

“Notre-dame le chantier numérique”, un reportage de CNRS images

Une vidéo réalisée par Nicolas Baker (CNRS Images)

Le chantier de restauration de Notre-Dame de Paris s’accompagne d’un vaste projet scientifique impliquant une cinquantaine d’équipes de recherche. Découvrez, dans ce reportage qui se déroule en partie sur le site sinistré de la cathédrale, les efforts déployés par l’équipe “données numériques” pour créer un double numérique de Notre-Dame…